Glossaire

Le glossaire de la silver économie

 

ADMR : Association d'Aide à Domicile en Milieu Rural


AGGIR (grille) : AGGIR signifie Autonomie Gérontologie Groupes Iso Ressources. La grille AGGIR permet d’évaluer le niveau de perte d’autonomie physique ou psychique d’une personne. Cette évaluation est nécessaire pour l’attribution de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et la détermination de son montant. Cette grille nationale d’évaluation permet de répartir les degrés de perte d’autonomie en six groupes nommés GIR (Groupes Iso Ressources) correspondant à un niveau d’autonomie. Le niveau 1 (GIR 1) est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le niveau 6 (GIR 6) est le plus faible. Seules les personnes classées en GIR 1 à 4 sont éligibles à l’APA.


ALZHEIMER : Cette maladie est une maladie neurodégénérative (disparition progressive de neurones) du tissu célébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Elle se caractérise par des troubles de la mémoire, l'atteinte du langage et des fonctions intellectuelles qui permettent d'agir et de penser.


AMP : Un aide médico-psychologique étant un professionnel paramédical exerçant une fonction d'accompagnement et d'aide dans les actes de la vie quotidienne, en prodiguant des soins de bien-être et d'hygiène aux personnes dépendantes.


APA : L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est une allocation attribuée par le conseil départemental aux personnes de plus de 60 ans en situation de dépendance. L’APA aide à payer les frais d’aide à domicile ou une partie du tarif dépendance en EHPAD.


APL : L'Aide Personnalisée au Logement est une prestation versée sous conditions qui permet de réduire les dépenses de logement en allégeant la charge du loyer pour les locataires, et la charge du prêt pour les accédants à la propriété ou les propriétaires qui occupent leur logement.


ARS : Les Agences Régionales de Santé ont pour mission d’assurer, à l’échelon régional, le pilotage d’ensemble de notre système de santé. Elles sont responsables de la sécurité sanitaire, des actions de prévention menées dans la région, de l’organisation de l’offre de soins en fonction des besoins de la population, y compris dans les structures d’accueil des personnes âgées ou handicapées. Elles garantissent une approche plus cohérente et plus efficace des politiques de santé menées sur un territoire et permettent une plus grande fluidité du parcours de soin, pour répondre aux besoins des patients.


ASSISTANTE SOCIALE : Elle soutient les personnes en situation de perte d’autonomie. Elle peut faire valoir leurs droits, déposer des dossiers de demande d’aides et coordonner toutes les demandes en cours. Des assistantes sociales sont présentes dans certains points d’information locaux (centre hospitalier, mairie, conseil départemental…). Renseignez-vous auprès de votre point d’information local.


ASD : L’Aide-Soignante Diplômée est un professionnel paramédical. Elle assure l’hygiène et le confort des personnes.


ASH : L'Agent de Service Hospitalier qualifié est chargé de l’entretien et de l’hygiène des locaux. Il participe aux tâches permettant d'assurer le confort des résidents.


AIDE SOCIALE A L'HEBERGEMENT : Les personnes âgées hébergées en établissement qui ont des ressources inférieures au montant des frais d'hébergement peuvent faire une demande d’ASH auprès du conseil départemental. Le conseil départemental paie la différence entre le montant de la facture et la contribution du résident, voire de ses obligés alimentaires. L’ASH est une avance récupérable du vivant ou au décès de son bénéficiaire.


CANTOU :  C’est un Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles. C’est une petite unité en maison de retraite qui prend en charge des personnes âgées présentant des symptômes de démence ou de la maladie d’Alzheimer.


CCAS :  Les Centres Communaux d’Action Sociale sont en charge de l’action sociale dans les communes. Pour soutenir notamment les personnes âgées, le CCAS attribue des aides financières, en nature ou sous forme de prêts, développe des activités les services à domicile.


CLIC : Le Centre Local d'Information et de Coordination est un guichet d’accueil de proximité, d’information, de conseil et d’orientation destiné aux personnes âgées et à leur entourage.


CODERPA : Le Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées, est une instance consultative dont la vocation consiste à associer les retraités et les personnes âgées à l'élaboration et à l'application des politiques qui les concernent.


CONSEIL DE LA VIE SOCIALE : C’est une instance qui associe les résidants, les familles et le personnel à tout ce qui concerne le fonctionnement d’un EHPAD.


CONTRAT DE SEJOUR : Le contrat de séjour fixe la nature des prestations offertes en établissement pour personne âgées et leur cout. Le contrat est conclu entre le résidant (ou son représentant légal) et l’établissement. Il doit être établi lors de l’admission et remis au plus tard dans les 15 jours qui suivent l’entrée.


DOMICILE DE SECOURS:  Le domicile de secours est le dernier domicile où une personne a vécu au moins 3 mois avant d’aller vivre dans une structure d’hébergement. Il faut que ce lieu soit un domicile et non une structure médico-sociale ou hospitalière. Le domicile de secours sert à déterminer quel conseil départemental est responsable du versement des aides.


EHPAD : Les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (et non pas EPAD) sont des maisons de retraite médicalisées qui accueillent des personnes âgées en perte d'autonomie. Les EHPAD ont pour mission d’accompagner les personnes dépendantes et de préserver leur autonomie par une prise en charge globale comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et le soin. Depuis 2001, en application de la réforme sur la tarification des établissements accueillant des personnes âgées dépendantes, les maisons de retraite médicalisées sont devenues progressivement des EHPAD.


EHPA : Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées regroupent les maisons de retraite non médicalisées et les logements-foyers. Ce sont des logements sociaux autorisés par le conseil départemental.


FOYER-LOGEMENT : Les foyers-logements sont des établissements médicaux-sociaux proposant des logements loués, comportant à la fois des locaux privatifs meublés ou non (chambre, le plus souvent) et des locaux communs. Ils sont réservés aux personnes âgées autonomes seules ou en couples. Ils sont souvent situés à proximité des commerces et des transports. Le coût du logement y est modéré et la gestion est assurée par la ville. Le foyer logement a une nouvelle appellation qui est les résidences autonomies.


GIR : Le Groupe Iso-Ressources correspond au degré de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le GIR d’une personne est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six degrés de dépendance, correspondant à 6 GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible. Seules les personnes appartenant aux GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l'APA (allocation personnalisée d’autonomie).


IDE : Les infirmiers(ères) diplômés(es) d’état dispensent des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé, ils contribuent à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie. Les infirmiers(ères) interviennent dans le cadre d’une équipe pluriprofessionnelle, dans des structures et à domicile, de manière autonome et en collaboration.


IDEC : L’infirmiers(ères) coordinateur(trices) intervient en EHPAD. Elle a pour mission d’accompagner les résidants et leurs entourages, de coordonner les activités de l’équipe soignante, de gérer la qualité et de gérer le personnel.


LIVRET D'ACCUEIL : C’est un document réglementaire et obligatoire établi par les établissements auquel est annexé une charte des droits et libertés et ainsi qu'un règlement de fonctionnement.


MAIA : Maison pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer


MAPA : Maison d’Accueil pour Personnes Âgées


MAPAD : Maison d’Accueil pour Personnes Âgées Dépendantes


MARPA :  Maison d’Accueil Rural pour Personnes Âgées


MEDECIN COORDONNATEUR : Le médecin coordonnateur travaille en EHPAD. Il gère les relations avec les prestataires de soins extérieurs à l’établissement. Avec l’équipe soignante, il détermine les priorités des soins, assure la formation continue du personnel et donne son avis sur les admissions. Il peut exercer une activité libérale par ailleurs.


RESIDENCE AUTONOMIE : Les résidences autonomies remplacent la dénomination des foyers-logements. Ce sont des ensembles de logements pour les personnes âgées associés à des services collectifs.  Elles sont souvent gérées par des structures publiques ou à but non lucratif. Le coût de ces logements est modéré.


RESIDENCE SERVICES SENIORS : La résidence services séniors accueille des personnes âgées autonomes, valides ou semi-valides de plus de 60 ans. Elle propose soit l'achat soit la location d'appartements. Les résidences séniors sont constituées d’appartement individuel (de 1, 2, 3 ou 4 pièces) et de maisons de plain-pied. Elles ont pour objectif de procurer aux résidents une indépendance et de garantir une convivialité dans des lieux de vie adaptés et aménagés tels que le restaurant, le salon ou l'espace forme. Elles sont sécurisées et adaptées à une clientèle senior.


TELEASSISTANCE : La téléassistance permet de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles. En cas de problème (chute, malaise…), la personne peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en appuyant sur un médaillon ou une montre portée en permanence.